Fondation Pierre Fabre

Sauver la vie des femmes enceintes et des enfants par la technologie mobile

Principaux pays bénéficiaires :
Ghana - Mali - Gabon - Nigéria

À propos du porteur

Zero Mothers Die Association

Zero Mothers Die (ZMD) est une association suisse créée par trois fondations internationales: Advanced Development for Africa, la Fondation Millennia2025 "Femmes et Innovation", et Universal Doctor Project, avec l'appui de l'ONUSIDA, pour renforcer l'accès à l'information de santé et l'interaction entre les femmes enceintes et les professionnel(le)s de la santé maternelle grâce aux nouvelles technologies de la communication.

Secteur : Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Pays d'origine : Suisse

L'organisme compte :

0
Equivalent temps plein
1
Salarié
15
Bénévoles
0
Prestataire

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Santé maternelle et infantile

Stade d'avancement :

  • Projet pilote

Zone où l'initiative est utilisée

  • Internationale (dans plusieurs pays)

Début de l'initiative

  • 01/09/2014

Financement

Source(s) de financement

  • Privé (Investisseurs privés, Crowdfunding, Mécénat, ...)
  • ONG
  • Agence intergouvernementale/internationale

Modèle(s) économique(s)

  • Dons

A propos de l'initiative

Zero Mothers Die est une initiative internationale, créée par un partenariat public-privé innovant dans le but de renforcer l’interaction entre les femmes enceintes et les professionnel(le)s de la santé maternelle afin de prévenir des complications de la grossesse et de l’accouchement, sauvant ainsi la vie de mères et leurs nouveau-nés. Il s’agit d’utiliser une approche basée sur l’utilisation systématique des téléphones portables pour accroître les connaissances des femmes enceintes, leur abilité à gérer leur grossesse, faciliter un accès équitable aux services de santé maternelle et aux soins d‘urgence.  

L’objectif global de ce projet est de mettre en place une approche systématique qui contribue à la réduction de la mortalité maternelle par l’utilisation étendue de la téléphonie mobile par des femmes enceintes. Les composantes visées incluent la réduction des complications liées à la grossesse, la prévention de la transmission du VIH mère-enfant, l’amélioration de la nutrition maternelle et infantile, dès la première visite prénatale et jusqu’au deuxième anniversaire de l’enfant. Deux axes d’intervention facilitent cette démarche: a) L’utilisation renforcée de la téléphonie mobile par des femmes à risque ou à faible revenus, en particulier dans les communautés rurales, afin d’améliorer leur accès aux meilleures informations et aux services de santé et réduire la fracture digitale. 30 minutes de communication gratuite par mois avec les centres de santé et les professionnels de la santé sont offertes chaque mois. b) La formation des professionnels de la santé impliqués dans les communautés à l’utilisation des TIC,  par la mise à disposition de tablettes tactiles équipées de contenus pré-chargés et de téléphones adaptés au contexte local.  

L’initiative est composée de six modules : (1) MumHealth, un service de messagerie mobile qui délivre systématiquement et régulièrement des informations sur la santé maternelle et infantile aux femmes enceintes par des messages texte et vocaux dans leur dialecte local ; (2) la distribution systématique de téléphones portables à 100.000 femmes en début de grossesse par an afin de diffuser de l’information de santé ; (3) une allocation de 36 millions de minutes de communication gratuite par an, soit 30 minutes par mois par femme, pour se connecter aux services de santé locaux et assurer le suivi de leurs grossesses ; (4) la formation des professionnels de la santé à l’utilisation des TIC ; (5) un schéma de financement individualisé afin de couvrir les couts de transport aux centres de santé lors de l’accouchement ; (6) un système de recharge solaire offrant un revenu aux femmes en plus de la recharge de leurs téléphones.

La première phase déploiement est prévue au Ghana, en partenariat avec le ministère de la santé, le Bureau de la Première dame et des agences locales.

Champs d'application

Formation des professionnels de santé - Information, éducation et changement des comportements (IECC) - Suivi des patients et des données médicales

Public ciblé

  • Professionnels et structures de santé (hôpitaux, centres et postes de santé, réseaux de santé, ...)
  • Femmes enceintes
  • Jeunes enfants (0-5 ans)

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la souffrance
  • Amélioration de la prise en charge

Chiffres clés

250 Nombre de bénéficiaires depuis le début

Matériels utilisés

  • Téléphone portable / mobile
  • Smartphone
  • Tablette
  • Ordinateur

Technologies utilisées

  • Télécommunication mobile (sans connexion des données)
  • Internet
  • Application mobile (Android, iOS, Windows Phone, HTML5, ...)

Utilisation offline

Non

Open Source

Oui

Open Data

Oui

Evaluation indépendante

Non

Partenaires

ONUSIDA

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Airtel

Industriel : Start-ups, Entreprises, ...

Global Partnerships Forum

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Partenaires

Opérateurs

startupBrics