Nos actions

Quelles sont les actions de la Fondation Pierre Fabre ?

« Je souhaite que notre Fondation participe avec humilité mais efficacité à améliorer l’accès aux soins des populations les plus défavorisées, en veillant à accompagner les acteurs de santé notamment dans les zones francophones des pays du Sud. » Pierre Fabre

Reconnue d’utilité publique depuis sa création en 1999, la Fondation Pierre Fabre a plusieurs axes d’intervention :

  • La formation des professionnels de la santé
  • La lutte contre la drépanocytose
  • L’accès aux soins des populations vulnérables
  • La dermatologie
  • La e-santé

Sur chacun de ces axes, la Fondation a différents objectifs. Pour l’axe d’intervention « e-santé », la Fondation vise :

  • La création et le développement de filières de formation professionnelle
  • L’accompagnement à la structuration et la mise en œuvre de stratégies nationales pour le développement de la santé digitale
  • L’opérationnalisation et le développement de programmes de télé-expertise
  • La capitalisation sur les expériences et expertises, le partage de ressource pour des pratiques basées sur les preuves

Dans quelles régions du monde la Fondation Pierre Fabre intervient-elle ?

La Fondation intervient partout dans le monde. Mais son travail se concentre sur les pays d’Afrique centrale, d’Afrique australe, d’Afrique de l’Ouest et sur les pays d’Asie du Sud-Est. Le Liban et Haïti sont également des pays où la Fondation intervient.

Pour opérationnaliser son action, elle a noué de nombreux partenariats avec les acteurs locaux des pays dans lesquels elle intervient : scientifiques, médecins, universitaires, étudiants, experts, responsables associatifs, bénévoles, porteurs d’initiatives, responsables de programmes, …

Et dans le domaine de la e-santé ?

La Fondation intervient au travers de 4 grandes thématiques

La formation

Problématique : L’implémentation de projets d’ampleur en santé numérique se heurte au manque de ressources humaines formées à différents niveaux (professionnels de santé, décideurs, techniciens, …). En parallèle, les soignants exerçant dans des structures de santé périphériques sont souvent exclus des programmes de formation nationaux, alors même que les TIC ont le pouvoir de faciliter la formation continue des professionnels de santé jusqu’au dernier kilomètre.

Solution : La Fondation Pierre Fabre soutient des programmes de formation à la santé numérique, pour acculturer professionnels de santé et décideurs à ce sujet d’intérêt majeur, et des programmes de formation à la santé par le numérique, pour renforcer les compétences des soignants à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.

En savoir +

Le soutien à l’opérationnalisation de politiques nationales pour le développement de la santé digitale

Problématique : En 2020, bien que 34 états membres de l’OMS AFRO avaient élaborés des stratégies en matière de santé digitale, seuls 12 les avaient effectivement mises en œuvre. Dans sa stratégie pour la région africaine, l’OMS souligne le manque d’institutionnalisation de la santé numérique, l’inadéquation actuelle des normes, des financements étatiques insuffisants et une promotion limitée de la santé numérique dans les états membres.

Solution : La Fondation Pierre Fabre a établi un partenariat avec le Togo pour appuyer les autorités sanitaires dans la définition d’une stratégie nationale et son opérationnalisation.

La téléexpertise

Problématique : En Afrique Subsaharienne, on trouve 0,2 médecins, (Banque mondiale, 2017) et 1 infirmier.ère et/ou sage-femme pour 1000 habitants. Le seuil recommandé par l’OMS est de 4,45. Pour certaines spécialités, l’écart est encore plus important : le nombre de dermatologues par million d’habitants oscille entre 1 pour 285 000 (Mauritanie) et 1 pour 3 700 000 (République Démocratique du Congo) dans 12 pays de l’Afrique subsaharienne francophone. Ces spécialistes sont principalement basés dans les capitales, renforçant les difficultés d’accès à des soins de qualité en zones rurales

Solution : La télémédecine (téléconsultation et téléexpertise) permet de faciliter l’accès à une expertise médicale dans des zones rurales enclavées. La Fondation Pierre Fabre a développé dans ce cadre une approche globale : les agents de santé (médecins et infirmiers) des centres de santé périphériques sont formés au diagnostic et à la prise en charge des dermatoses les plus courantes, ainsi qu’à la prise d’images en dermatologie et à l’utilisation d’une plateforme de télé-expertise pour le diagnostic et l’appui à la prise en charge des cas complexes par les dermatologues du pays. Cette approche est en cours de réplication à d’autres spécialités médicales.

En savoir plus

La capitalisation et le partage

Problématique : L’absence de structuration conduit à un développement en silos de la santé numérique, où les pilotes se répètent, menés par des opérateurs différents, et sans nécessairement de visibilité à l’échelle internationale sur les facteurs de succès ou d’échec des projets.

Solution : C’est justement pour répondre à ces problématiques que la Fondation a créé l’Observatoire de la e-Santé dans les pays du Sud !

En savoir +

fondation-pierre-fabre

Reconnue d’utilité publique depuis 1999, la Fondation Pierre Fabre agit pour permettre aux populations des pays du Sud un meilleur accès aux médicaments et aux soins de qualité. Ses 5 axes d’intervention sont la formation des professionnels de santé, la lutte contre la drépanocytose, l’accès aux soins des populations vulnérables, la e-Santé et la dermatologie. En 2021, la Fondation conduit 35 programmes dans 20 pays, en Afrique, en Asie du Sud-Est, au Liban et en Haïti.

Abonnez vous à notre newsletter

Ils s'engagent à nos cotés

partenaire-odess partenaire-odess partenaire-odess partenaire-odess