Fondation Pierre Fabre

Recueillir les cas de paludisme du secteur sanitaire privé pour comprendre l'ensemble du paysage épidémiologique du paludisme au Myanmar

Principal pays bénéficiaire :
Birmanie

À propos du porteur

Malaria Consortium

Malaria Consortium vise à améliorer les conditions de vie en Afrique et en Asie grâce à des programmes durables et étayés par des données, qui combattent des maladies ciblées et favorisent la santé maternelle et infantile. Ses activités comprennent la conception et la mise en œuvre d'activités de pointe dans la recherche, la surveillance, le suivi et l'évaluation ; l'élargissement et la réalisation d’une sélection de programmes de santé durables et étayés par des données probantes ; l’apport d’une aide technique et de services de consultation visant à façonner et renforcer les politiques, stratégies et systèmes nationaux et internationaux de santé, et à développer les capacités locales.

Secteur : Sanitaire : Professionnels et structures de santé

Pays d'origine : Myanmar (Birmanie)

Contacter le porteur

L'organisme compte :

1
Equivalent temps plein
3
Salariés
0
Bénévole
1
Prestataire

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Malaria/paludisme

Stade d'avancement :

  • Projet pilote

Zone où l'initiative est utilisée

  • Nationale (dans un seul pays)

Début de l'initiative

  • 01/08/2018

Financement

Source(s) de financement

  • ONG

Modèle(s) économique(s)

  • Subventions

A propos de l'initiative

Le Myanmar s'est fixé un objectif ambitieux : éliminer le paludisme d'ici à 2030. Le pays et ses partenaires investissent leurs efforts dans le renforcement des activités de lutte et d'élimination du paludisme. Du fait de l’inclusion insuffisante des données en provenance du secteur privé (médecins généralistes et polycliniques) dans les chiffres nationaux sur le paludisme au Myanmar, l'épidémiologie du paludisme est incomplète, ce qui nuit au plan d'élimination du paludisme.

La phase pilote de l'initiative a été créée de façon à pouvoir être reliée au système national de surveillance du paludisme en tant que module de collecte de données destiné aux médecins généralistes, aux polycliniques et aux autres prestataires de service. Cet outil mobile contribue à la collecte dynamique de données auprès de différentes sources soutenant le système national de surveillance du paludisme. De plus, l'utilisation d'une plateforme de collecte de données open source (Open Data Kit) permettra au programme national de maintenir l'outil même lorsque les ressources disponibles sont limitées.

Le Malaria Case mRegister for General Practitioners est conçu pour saisir les cas de paludisme examinés et confirmés par les médecins généralistes (appartenant au secteur privé). La collecte des cas de paludisme dans le secteur privé est un pas en avant pour saisir le paysage complet de l'épidémiologie du paludisme dans le pays. Cette application visant à recueillir les informations nécessaires sur le patient est construite sur une plateforme facile d’utilisation utilisant ODK Collect sur les appareils Android.

Enquête terrain de l'initiative

Champs d'application

Suivi des patients et des données médicales

Public ciblé

  • Professionnels et structures de santé (hôpitaux, centres et postes de santé, réseaux de santé, ...)

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la morbidité
  • Amélioration de la prise en charge

Chiffres clés

347 Nombre de bénéficiaires depuis le début

19 Nombre d'utilisateurs par Jour

Matériels utilisés

  • Smartphone
  • Tablette

Technologies utilisées

  • Application mobile (Android, iOS, Windows Phone, HTML5, ...)

Utilisation offline

Oui

Open Source

Oui

Open Data

Non

Evaluation indépendante

Non

Partenaires

National Malaria Control Programme, Ministry of Health and Sports, Myanmar

Sanitaire : Professionnels et structures de santé

Partenaires

 logo AUF 

Opérateurs

startupBrics