Fondation Pierre Fabre

Étendre l’accès aux services et produits de grande qualité à des prix abordables pour les communautés défavorisées à travers le monde

Principaux pays bénéficiaires :
Inde - Cambodge - Tanzanie - Afghanistan - Pérou - Ouganda - République dominicaine - Kenya - États-Unis

À propos du porteur

Operation ASHA (OA)

Operation ASHA a développé un système de distribution sur le dernier kilomètre, local, de profondeur et peu coûteux, qui peut être reproduit à travers le monde. Son personnel sert 15,6 millions de personnes réparties dans plus de 5 000 bidonvilles, villages et zones tribales de l’Inde et du Cambodge. Son modèle a également été reproduit par des tiers en Inde et dans 7 autres pays : L'Afghanistan, la Tanzanie, le Pérou, l’Ouganda, la République dominicaine et le Cambodge. Les ASC d’Operation ASHA sensibilisent, parcourent les communautés pour y détecter les symptômes, effectuent des tests, mettent en contact avec des médecins de qualité et, enfin, prodiguent les traitements et en garantissent le respect. Operation ASHA travaille en collaboration avec des hôpitaux du secteur privé et des gouvernements/départements de santé publique qui fournissent médicaments, diagnostics et services médicaux, le plus souvent gratuitement. Les ASC sont fortement soutenus par des applications technologiques, y compris eCompliance, mondialement connue. Sa première version fut construite avec le soutien de Microsoft Research. Le partenariat avait été tweeté par Bill Gates le 7 décembre 2012. La technologie produit également des données précises et fiables, qui sont collectées dans un système de dossiers médicaux électroniques et qui génèrent des rapports d’un simple clic. De plus, Operation ASHA a développé des applications pour le dépistage, la gestion des résultats de laboratoire et la comptabilité des frais d'utilisation. Baxter, une multinationale pharmaceutique, l’université Columbia, aux États-Unis, et l’Association allemande de lutte contre la lèpre et la tuberculose, s’en sont procuré des licences. Operation ASHA sert les plus pauvres et couvre actuellement cinq domaines : La tuberculose, la co-infection VIH/TBC, l’hémophilie, le diabète, les maladies cardiaques et la santé des adolescents. Le test de glycémie est également fourni. L’idée, à terme, est pour Operation ASHA de se transformer en canal exhaustif, distribuant tous les services et produits de santé à la base de la pyramide du marché. En termes de nombre de patients suivis, Operation ASHA est une importante ONG de contrôle de TBC en Inde. Elle obtient un bon taux de réussite des traitements, à peu de frais. Parallèlement, les ASC fournissent de nombreux produits tels que des SRO (sels de réhydratation orale), des contraceptifs, des comprimés de fer et de calcium, des compléments alimentaires et des aliments non périssables. Dans le processus de distribution, Operation ASHA a généré de l’emploi pour près de 200 jeunes semi-analphabètes défavorisés. Elle a également formé 4 000 jeunes villageois du Cambodge au dépistage, à la prévention et au traitement de la tuberculose.

Secteur : Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Pays d'origine : Inde

L'organisme compte :

193
Equivalents temps plein
193
Salariés
4000
Bénévoles
86
Prestataires

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Maladies infectieuses
  • Accès aux médicaments de qualité/ pharmacie
  • Maladies chroniques
  • Ambulances mobiles

Stade d'avancement :

  • Projet en routine / en exploitation

Zone où l'initiative est utilisée

  • Internationale (dans plusieurs pays)

Début de l'initiative

  • 05/05/2017

Fin de l'initiative

  • 31/12/2018

Financement

Source(s) de financement

  • Public (Subvention, Appel à projets/Appel d'offre,...)
  • Privé (Investisseurs privés, Crowdfunding, Mécénat, ...)
  • ONG
  • Agence gouvernementale (ex : AFD, USAID, ...)
  • Agence intergouvernementale/internationale

Modèle(s) économique(s)

  • Subventions
  • Vente d'analyse de données
  • Dons
  • Accréditation et développement de logiciel.

A propos de l'initiative

Le problème de la tuberculose.

La solution proposée est peu coûteuse. Par exemple, pour la tuberculose, les cas d’abandon des malades sont 5 fois inférieurs avec l’Operation ASHA, en comparaison avec la moyenne nationale de 20% d’abandons. Ses taux de dépistage sont également plus élevés que la moyenne nationale.

Les principales caractéristiques du modèle d’OA :

  • Utilisation d’algorithmes approuvés par les gouvernements et l’OMS
  • Coordination étroite avec le gouvernement et autres intervenants
  • Responsabilisation des communautés cible et groupes d’agents de santé communautaires bien formés
  • Identification active des cas et recherche des contacts, avec le support d’une application logicielle pour la TBC
  • Dépistages rapides et éducation de l’entourage de proximité des patients
  • Distribution à domicile de médicaments, diagnostics et éducation
  • Amélioration des effets secondaires, déstigmatisation et camouflage
  • Rémunération basée sur le rendement des ASC
  • Dispositifs biométriques pour vérifier la conformité et autres applications technologiques pour détecter les mouvements du personnel, la communication des résultats de labo et le paiement des agents villageois
  • Exploitation sur le modèle de la franchise pour faciliter la reproduction du modèle 
  • Modèle opérationnel à coût réduit
  • Mobilisation, avec les intervenants et les gouvernements, pour améliorer la durabilité financière et politique.

Impact:

  • Le modèle d’OA a été reproduit en Ouganda par Millenium Villages et l’Earth Institute de l’université Columbia. La technologie eCompliance d’OA est également utilisée au Kenya, au Pérou, en République dominicaine, en Tanzanie et en Afghanistan.
  • Faible taux de défaillance, atteignant 3,1%, dans le traitement de la tuberculose. Le taux de réussite des traitements atteint les 88,3%
  • Le taux de dépistage de la tuberculose connaît une augmentation de 50-400% dans les 6-18 mois d’intervention d’OA dans une région donnée
  • 75 719 patients atteints de tuberculose classique/sensible aux médicaments et 366 patients souffrant de tuberculose résistante aux plurithérapies ont été inscrits, un patient atteint de tuberculose ultrarésistante (XDR-TB) a été traité et trois autres sont sous traitement
  • Suppression des dépenses de la poche des patients grâce à la distribution de services à domicile, y compris la collecte d’échantillons
  • Des patientes atteintes de tuberculose ont suivi des formations pour éviter l’abandon par leurs familles ; 6- Dépistage de patients hémophiles et mis sous traitement
  • 10 000 malades de la tuberculose ont été testés pour le diabète. Ceux qui ont obtenu un résultat positif au test sont mis en contact avec des médecins et formés pour gérer efficacement le diabète d’une manière économiquement durable
  • 195 personnes défavorisées ont reçu un travail digne
  • Les emplois de 93 patients ont été sauvés par des conseillers, qui ont convaincu les superviseurs de ne pas y mettre fin
  • Les revenus de 124 micro-entrepreneurs de régions défavorisées, partenaires d’OA, ont augmenté de manière substantielle
  • Traités, les patients gagneront 13 935 $ 9Rs. 8.36 Lakh) de plus, dans leur vie et en moyenne, grâce à leur productivité retrouvée (rapport annuel du gouvernement indien sur la tuberculose de 2013). Dès lors, les patients traités ont bénéficié de l’importante somme de 959 millions de dollars (Rs 6,330.1 crores)
  • En traitant les patients, l’économie économise 12 235 $ (Rs 7.34 Lakh) de pertes indirectes par patient (rapport annuel du gouvernement indien sur la tuberculose de 2013). Les économies indiennes et cambodgiennes ont donc ainsi épargné 842 millions de dollars (Rs 5,557 crores) pour les patients ayant bénéficié du traitement avec succès
  • OA a dépisté et aide des milliers de personnes dans la gestion du diabète, des maladies du cœur, de l’hémophilie et de la dépression
  • OA a distribué des millions d’analgésiques, d’antiacides, d’antiémétiques, de comprimés de fer et de calcium
  • OA a également distribué des préservatifs, des sels de réhydratation orale, des suppléments protéiques, 8 tonnes d’aliments et 9 000 couvertures. Le modèle de distribution d’OA est dont réellement en train de devenir un canal de distribution pour les zones défavorisées/le bas de la pyramide des marchés. Contrôle et évaluation : « Ce qui est mesuré est fait » - fait partie de la philosophie d’OA. Dans cet esprit, OA suit les indicateurs de performance clé suivants 
  • Mesures d’évaluation du programme : Les indicateurs de performance clé suivants sont collationnés, suivis et revus de manière mensuelle et routinière. Cela s’appliquera au projet proposé également.
Enquête terrain de l'initiative

Champs d'application

Information, éducation et changement des comportements (IECC) - Suivi des patients et des données médicales

Public ciblé

  • Ensemble de la population
  • Personnes malades
  • Femmes enceintes
  • Enfants - Adolescents (6-18 ans)
  • Jeunes enfants (0-5 ans)
  • Famille/Entourage des patients
  • Agents de santé, département de santé publique du gouvernement

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la morbidité
  • Diminution de la souffrance
  • Amélioration de la prise en charge
  • Améliorer la productivité et les revenus des patients et leurs familles ; procurer de l’emploi aux jeunes semi-analphabètes ou analphabètes

Chiffres clés

7000000 Nombre de bénéficiaires depuis le début

384000 Nombre d'utilisateurs par Année

Matériels utilisés

  • Téléphone portable / mobile
  • Tablette
  • Ordinateur

Technologies utilisées

  • Télécommunication mobile (sans connexion des données)
  • Internet
  • Géolocalisation
  • Application mobile (Android, iOS, Windows Phone, HTML5, ...)

Utilisation offline

Oui

Open Source

Non

Open Data

Non

Evaluation indépendante

Oui
une évaluation indépendante

Partenaires

Governments' public health department at national, state and local level

Sanitaire : Professionnels et structures de santé

JPAL

Académiques : Universités, Laboratoires de recherche, ...

University of Chicago, School of Medicine

Sanitaire : Professionnels et structures de santé

Duke University Medical School, Innovations in Healthcare

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Partenaires

Opérateurs

startupBrics