Fondation Pierre Fabre

Délivrer des services de santé primaires et préventifs factuels, abordables, efficaces, sûrs et de qualité

Principal pays bénéficiaire :
Inde

À propos du porteur

Biocon Foundation

Chez Biocon, la responsabilité sociale des entreprises (RSE) fait partie intégrante de l'entreprise depuis sa création. Biocon s’engage à fournir des solutions durables face aux multiples défis de santé auxquels le pays fait face, par le biais de son levier de RSE, la fondation Biocon Foundation. La fondation travaille à l’autonomisation des communautés marginalisées depuis 2005, avec l’objectif de promouvoir l’intégration sociale et économique des communautés marginalisées, par le biais de programmes opérants. L’organisation est engagée dans l’innovation, le caractère abordable et l’accessibilité des soins de santé. Dans le cadre de cet engagement, Biocon Foundation a, depuis ces 10 dernières années, investi dans divers programmes de RSE pour les communautés marginalisées. Biocon Foundation est enregistrée conformément à la loi indienne régissant les fondations (Indian Trusts Act) de 1882, sous le numéro d’enregistrement IV 410/06-07 du 9 août 2006. Le trust est reconnu à l’article 80G de la loi relative à l’impôt sur les sociétés de 1961. Enregistrée conformément à la loi de 1976 relative aux contributions étrangères, sous le numéro d’enregistrement 094421528, le 18 janvier 2011. Le comité de RSE approuve les stratégies, budgets, plans, gère la gouvernance interne et joue un rôle de surveillance pour le RSE en ce qui concerne le respect de la politique de l’entreprise. Le comité RSE identifie les zones d’intervention en fonction des besoins de la communauté, revoit les politiques, fait des recommandations budgétaires, gère la mise en place de programmes et présente les résultats au conseil sur une base trimestrielle. Biocon Foundation s’est construit une solide réputation pour la qualité de ses programmes et leur impact sur les réponses apportées aux défis sociaux, humanitaires et environnementaux en Inde. Pour étendre et approfondir la portée de nos programmes, la fondation utilise la technologie comme multiplicateur de forces et a adopté la technologie pour les soins de santé à divers niveaux –  téléphones mobiles, appareils de diagnostic portables, dossiers de patients numériques, tableau de bord en ligne et cliniques intelligentes recourant à la technologie des TIC. La fondation est également entrée dans des partenariats public-privé (PPP) avec les gouvernements d’État pour étendre plusieurs programmes de RSE. Ces initiatives ont contribué à réaliser l’objectif d’autonomisation et d’intégration des défavorisés dans la vie sociale et économique.

Activités :

Délivrance de soins de santé préventifs et primaires au travers de centres de santé primaires (PHC), de manière directe ou en partenariat avec divers gouvernements d’État 

Information, éducation et communication pour la promotion de comportements adéquats liés à la santé dans la population cible ;

Utilisation d’innovations TIC dans les soins de santé, ce qui engendre des applications spécifiques telles que la santé mobile, le système de dossiers médicaux électroniques (DME), des diagnostics de pointe et un tableau de bord en temps réel 

Dépistage précoce auprès de la population et gestion intégrée des maladies chroniques telles que les MNT (maladies non transmissibles) liées à l’alimentation, cancer du col de l’utérus, cancer du sein et cancer de la bouche 

Services de santé maternelle et infantile : Centres nutritionnels ambulatoires (CNA), camps pour le bien-être féminin, éducation de l’adolescente, gestion de la sous-alimentation de l’enfant 

Interventions relatives à l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH, Water, Sanitation and Hygiene) : CEI durable parallèlement à l’installation de toilettes communautaires, d’unités d’épuration d’eau et d’infrastructures de gestion des eaux usées 

Education : distribution de manuels dans les écoles de l’État et construction/rénovation des bâtiments scolaires, des toilettes d’écoles et des foyers pour femmes

Durabilité de l’environnement : régénération des lacs

Développement rural : réhabilitation après les inondations et développement de l’infrastructure rurale

Subventions pour soutenir les initiatives sociales.

Secteur : Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Pays d'origine : Inde

L'organisme compte :

114
Equivalents temps plein
114
Salariés
0
Bénévole
1
Prestataire

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Santé maternelle et infantile
  • Soins de santé primaire
  • Nutrition
  • Maladies infectieuses
  • Santé sexuelle et reproductive
  • Maladies chroniques
  • Cancer
  • Santé orale
  • Santé mentale

Stade d'avancement :

  • Projet en routine / en exploitation

Zone où l'initiative est utilisée

  • Nationale (dans un seul pays)

Début de l'initiative

  • 10/07/2015

Financement

Source(s) de financement

  • Privé (Investisseurs privés, Crowdfunding, Mécénat, ...)

Modèle(s) économique(s)

  • Dons

A propos de l'initiative

Le système de soins primaires inefficace empêche de répondre aux besoins en soins de santé des zones rurales. Une plateforme de santé en ligne intégrée telle qu’eLAJ a rarement été utilisée au niveau de la santé primaire en Inde, pour collecter des informations en vue d’améliorer les procédures et les résultats dans le domaine de la santé. Les centres de santé primaires, censés être la première ligne de défense contre les maladies en zone rurale, sont sous-utilisés, alors que les centres de soins secondaires et tertiaires sont surchargés. Délivrer des soins de santé au niveau primaire est vital pour limiter les mouvements de patients et atténue le fardeau des maladies de stade avancé. Le gouvernement indien a mis en place des lignes directrices de normes de santé publique (IPHS, Indian Public Health Standards) pour aider les centres de santé primaire à améliorer la qualité des soins. Malheureusement, seulement 14% des sous-centres (SC) et 21% des centres de santé primaire en Inde travaillent selon les normes IPHS, selon une enquête de 2016 sur la santé rurale. Une enquête de l’USAID (agence des États-Unis pour le développement international) déclare que seuls 45% des centres de santé ont des ANM et des opérateurs de saisie de données entraînés à saisir des données sur le portail du MCTS et à suivre les indicateurs du MCH. La qualité des services de santé dans les centres de santé primaire et les sous-centres est faible parce que les protocoles et les normes pour dispenser les soins ne sont pas suivis. En Inde, la prévalence des maladies varie également de manière significative, il est donc vital de collecter des informations de santé au niveau des sous-régions pour la planification et la mise en place de soins de santé locaux. Une utilisation sérieuse du système DME/DSE peut combler le fossé creusé par la pénurie en informations de santé et en conformité médicale, et stimuler la compétence des systèmes de soins de santé. Des conseils pour une utilisation optimale du système, en particulier l’utilisation efficace des données disponibles par l’intermédiaire des dossiers médicaux électroniques, est nécessaire pour atteindre les objectifs en soins de santé. Les plus grands obstacles dans l'adoption du système DSE/DME en Inde sont des problèmes de normes d’interopérabilité, ainsi que le manque de fonds et de politiques de gouvernance adaptées en matière de santé. La fondation Biocon Foundation contribue à apporter une infrastructure numérique pour les fournisseurs en soins de santé et les patients. Ce faisant, la fondation a initié l’évolution de la technologie informatique de santé dans de nombreux États de l’Inde.

La solution vient en complément du grand système de soins de santé primaires de jour du gouvernement. eLAJ, en tant que modèle de santé en ligne, s’intègre directement dans l’infrastructure du gouvernement, avec des ajustements minimes. Le projet a pour objectif de démontrer la faisabilité du projet, pour promouvoir l’adoption de la santé en ligne dans les centres de santé primaire, pour la pratique d'une médecine factuelle. Il a fondé les bases sur lesquelles différents gouvernements d’État construisent l’interopérabilité DSE. D’ici 2 ans, eLAJ devrait être intégré dans divers autres schémas et plateformes de santé incluant la télémédecine, afin de créer une synergie de toutes les plateformes délivrant des soins de santé. Biocon Foundation offre du support sur divers fronts, pour intégrer les applications de santé en ligne de manière fonctionnelle dans l’écosystème du gouvernement, afin de créer une plateforme unifiée.

 

Le modèle de santé en ligne de « eLAJ Smart Clinic » est l’intégration de services de santé primaires préventifs et de jour. L’approche de soins de santé primaires, dépistage précoce et gestion des cas est efficace dans la réduction de la morbidité et de la mortalité liées à des maladies contagieuses ou non transmissibles. Elle implique une approche induite par les données avec l’aide d’un système de dossiers médicaux électroniques (DME), qui permet à nos cliniques d’enregistrer de manière numérique la consultation du patient.  Un appareil de contrôle multi-paramètres (MPM, Multi-Parameter Monitoring) enregistre les paramètres vitaux essentiels et peut être consulté à distance via un tableau de bord en ligne. Le système DME aide à maintenir la continuité des soins, la surveillance de la santé publique et les profils de maladies de différentes communautés. Il permet également aux décideurs un encadrement et une gestion plus efficaces, par le biais d’interventions factuelles utiles et en temps opportun. Ces données sont également amalgamées avec le modèle de fourniture de soins de santé, pour satisfaire le besoin croissant en prévention de base et en soins primaires, dans les domaines des maladies transmissibles, de la santé maternelle et infantile, des maladies liées à l’alimentation non transmissibles et de la prévention des cancers (cancer du col de l’utérus, du sein et de la bouche), par le biais de camps de santé spéciaux. Dans l’intérêt de l’exécution des conditions préalables de la proposition, la littérature mettra l’accent sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) utilisées dans la délivrance des soins de santé.

Système d’information sanitaire : eLAJ a été initié en 2015 pour exploiter les outils de TIC potentiels, afin de transformer la qualité des soins de santé primaires. L’idée derrière le projet innovant de l’« eLAJ Smart Clinic » dans les centres de santé primaire est de promouvoir l'adoption de la santé en ligne, l’échange de données de santé et l’interopérabilité. Sous cette initiative, Biocon a transformé les centres de santé primaire en centres de traitement uniques et complets, pour délivrer des consultations cliniques systématiques et des services de diagnostic essentiels. Le système de dossiers médicaux électroniques d’eLAJ cartographie chaque patient avec une identité unique et permet de saisir, gérer et stocker des paramètres vitaux, des diagnostics, des tests de laboratoire, des médicaments et autres informations cliniques pertinentes sur un serveur sécurisé.

Quelques-uns des nombreux critères du système eLAJ comprennent :

• La standardisation des outils de TIC et la mise en place de spécificités afin d’améliorer l’interopérabilité, la fonctionnalité, l'utilité et la sécurité des informations de santé

• Des identifiants de patient tels Aadhaar (identification unique des résidents indiens) avec des algorithmes pour correspondre aux dossiers

• Fonctionnalité et architecture cliniquement valides et fiables

• Accumulation de données médicales provenant de rencontres et événements médicaux pertinents

• Inaltérabilité des données originales ; fourniture d’une version éditable avec pistes de vérification

• Archivage digital et extraction de dossiers médicaux

• Sécurité élevée et cryptage des données pour protéger les données personnelles contre tout accès non autorisé et modération

• Propriété des dossiers avec le fournisseur de services pour le compte du patient

• Divulgation d’informations sensibles uniquement sur autorisation du patient.

Trois postes sont interconnectés dans le système eLAJ, ils incluent l’enregistrement, la consultation médicale et les diagnostics :

• Enregistrement : données démographiques, profil des addictions, historique médical et paramètres vitaux (pression artérielle, pouls, glycémie, poids et oxymétrie de pouls) enregistrés à l'aide de l’appareil de gestion de paramètres multiples (MPM) et stockés sur le serveur local

• Consultation médicale : identification des symptômes, diagnostic provisoire, prescription de médicaments, suivi du patient et recommandations

• Diagnostics : plus de 50 tests, y compris comptage cellulaire et examens biochimiques réalisés au niveau du centre de santé, qui sinon ne seraient pas disponibles sous le niveau des soins secondaires. Le système eLAJ aide à l’intégration des postes et dirige les procédures et flux des activités entre ces postes reliés par Internet. Les centres de santé primaires hautement intégrés uniques en leur genre aident le patient à retirer le plus grand bénéfice d’un cadre organisé de services de soins de santé. eLAJ est construit principalement sur l’utilisation des technologies web, et l’intégration de systèmes au travers de nombreux dispositifs se fait par l’utilisation du C++. Le système d’enregistrement, qui agit aussi comme un serveur local sur lequel tous les outils/services et l’application sont installés, est connecté à l’appareil de contrôle de patient multi-paramètres (MPM620) et stocke les données chiffrées. Le médecin et les stations laboratoire (clients) ont uniquement besoin d’un navigateur pour se connecter au système de serveur sans stocker de données. Les appareils utilisés pour la mise en place d’eLAJ sont MPM620, des ordinateurs, l’analyseur de biochimie, le compteur cellulaire et des accessoires. Lorsque les données sont synchronisées sur un serveur cloud sécurisé, diverses statistiques sont réalisées via le tableau de bord. 

Tableau de bord en ligne : Le tableau de bord en ligne est une particularité du système eLAJ, qui organise les données en temps réel et présente la visualisation en un coup d'œil et par minute des statistiques systémiques, avec une présentation graphique. Le tableau de bord permet de gérer l’utilisation des infrastructures, la qualité des soins et les tendances relatives aux maladies. Les tendances relatives aux maladies donnent aussi un aperçu nécessaire à la planification d’une intervention en cas de flambée épidémique, et pour planifier le traitement d’un patient.

Fonctionnalité : Interventions et pratiques cliniques factuelles ; amélioration générale de la qualité et de la sécurité des soins ; conformité clinique améliorée ; dépistage opportuniste ; camps de santé ciblés ; continuité des soins ; participation des patients accrue ; surveillance des maladies et gestion des épidémies.

Biocon a mis en place le projet eLAJ dans quatre cliniques eLAJ Smart Clinics, fonctionnant exclusivement à travers Biocon Foundation, dans le Karnataka.  Le modèle a également été appliqué dans les cinq centres de santé primaire du gouvernement, dans le Rajasthan, et dans 15 centres de santé du gouvernement dans le Karnataka, à travers  des partenariats public-privé (PPP). L’intervention aide plus de 600 000 personnes vivant dans des zones rurales, périurbaines et des bidonvilles.

 

Champs d'application

Information, éducation et changement des comportements (IECC) - Suivi des patients et des données médicales

Public ciblé

  • Professionnels et structures de santé (hôpitaux, centres et postes de santé, réseaux de santé, ...)
  • Personnes malades
  • Femmes enceintes
  • Enfants - Adolescents (6-18 ans)
  • Jeunes enfants (0-5 ans)

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la morbidité
  • Diminution de la souffrance
  • Amélioration de la prise en charge

Chiffres clés

111964 Nombre de bénéficiaires depuis le début

21000 Nombre d'utilisateurs par Mois

Matériels utilisés

  • Ordinateur
  • Objets connectés

Technologies utilisées

  • Internet

Utilisation offline

Oui

Open Source

Non

Open Data

Non

Evaluation indépendante

Oui
une évaluation indépendante

Partenaires

Department of Medical, Health & Family Welfare, Government of Rajasthan

Sanitaire : Professionnels et structures de santé

Department of Medical, Health & Family Welfare, Government of Karnataka

Sanitaire : Professionnels et structures de santé

National Health Mission, Karnataka

Sanitaire : Professionnels et structures de santé

Partenaires

Opérateurs

startupBrics