Fondation Pierre Fabre

Vers la compréhension la dynamique et les modes de transmission de la lèpre en Inde

Principal pays bénéficiaire :
Inde

À propos du porteur

Society for Health Information Systems Programmes, India, (HISP India)

La Society for Health Information Systems Programmes, India (HISP India) est une société à but non lucratif enregistrée et membre du réseau mondial HISP qui contribue activement à la communauté du DHIS (District Health Information System). Basé en Inde, HISP India soutient de nombreuses mises en œuvre régionales (Asie du Sud) de DHIS2, tout en étant fortement impliqué dans le soutien aux systèmes d'information sanitaire dans les États indiens et la région Asie du Sud-Est.

HISP India œuvre principalement au renforcement des systèmes de santé publique en Inde ; en tant que membre actif du réseau mondial HISP, il a par ailleurs travaillé au renforcement des systèmes de santé nationaux dans divers pays de la région : Népal, Bangladesh, Bhoutan, Sri Lanka, Indonésie et Tadjikistan. HISP India a conclu un protocole d'accord de collaboration avec l'Université d'Oslo (UiO), ce qui lui permet de collaborer à des projets de déploiement du DHIS2 dans des pays comme le Népal et l'Indonésie, et travaille actuellement avec l'UiO, PATH Zambie, Plan International et ICMR (Indian Council of Medical Research) sur plusieurs projets de recherche, dont le Système national de surveillance de la lèpre. HISP India travaille actuellement avec l'OMS Inde sur des projets liés à la surveillance de la FL et de la lèpre par SMS.

L'équipe de HISP India fait partie du groupe de mise en œuvre du DHIS2 qui reçoit une formation sur l'Application Santé de l'OMS, qui contient les applications définies par l'OMS sur les programmes de collecte de données basées sur les agrégats standards et les traceurs des programmes sur la TB, le registre de vaccination, les programmes agrégats standards du paludisme et les traceurs, les systèmes de gestion des données sur les causes des décès et du VIH.

Secteur : Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Pays d'origine : Inde

Contacter le porteur

L'organisme compte :

1
Equivalent temps plein
4
Salariés
0
Bénévole
1
Prestataire

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Maladies infectieuses

Stade d'avancement :

  • Projet en routine / en exploitation

Zone où l'initiative est utilisée

  • Nationale (dans un seul pays)

Début de l'initiative

  • 07/11/2018

Financement

Source(s) de financement

  • Pas de financements jusqu'à présent

Modèle(s) économique(s)

  • Appel à propositions (coût du projet), financements

A propos de l'initiative

La lèpre, infection mycobactérienne chronique causée par Mycobacterium leprae, est une maladie infectieuse qui ravage les sociétés humaines depuis des millénaires. Ce pathogène provoque des lésions cutanées défigurantes, des lésions des nerfs périphériques, des déformations ostéo-articulaires, le dysfonctionnement, voire la perte des membres, la cécité et la stigmatisation. Elle affecte la peau et les nerfs périphériques, avec un large éventail de manifestations cliniques de long terme, y compris une invalidité physique permanente.

Bien que le Ministère indien de la santé ait lancé le Programme national d'éradication de la lèpre (NLEP) en 1983, sur fonds publics, l'Inde connaît une incidence élevée de la lèpre ; en 2016, elle a contribué pour environ 63 % du fardeau mondial de la maladie. Le taux annuel de détection des nouveaux cas est de 10,17 pour 100 000 habitants.

Malgré des efforts continus pour enrayer la transmission de la lèpre, un grand nombre de nouveaux cas sont constamment identifiés dans de nombreuses zones endémiques. De plus, au moment du diagnostic, la plupart des nouveaux cas identifiés présentent un handicap neurologique considérable. De nombreuses lacunes subsistent dans notre compréhension de l'épidémiologie de la lèpre, notamment : le mode et la voie précis de transmission ; les facteurs socioéconomiques, environnementaux et comportementaux qui favorisent sa transmission ; les stratégies visant à établir un diagnostic précoce et à prévenir les troubles neurologiques pour réduire le lourd fardeau de l'invalidité chez les cas nouvellement identifiés et chez ceux qui subissent une invalidité à long terme, bien qu'ils aient terminé une polychimiothérapie.

Historiquement, le système de surveillance était basé sur papier ou sur tableaux Excel. L'objectif de HISP India est de renforcer et de moderniser le système de surveillance. Cela nécessite un système d'information souple qui réponde aux besoins du NLEP pour comprendre la dynamique de la transmission de la maladie.

L'application actuelle mise au point pour le NLEP saisit des données par cas qui peuvent être agrégées à divers niveaux, c’est-à-dire: au niveau du district, de l'État et du pays, en temps réel, pour que l'équipe nationale puisse analyser la situation et décider de politiques efficaces. Le système actuel d'information sur la lèpre saisit les caractéristiques démographiques du patient ainsi que les antécédents de migration, ce qui sera utile pour comprendre la dynamique de la maladie. L'application permet de classer le cas en lèpre PB et MB, en fonction des symptômes saisis (nerfs périphériques impliqués, nodules, etc.). Les détails sur le suivi des contacts, les antibiotiques administrés et l'état du traitement sont actuellement saisis pour tous les patients. Depuis avril 2018, tous les États saisissent des données au niveau “Block”.

Champs d'application

Information, éducation et changement des comportements (IECC) - Suivi des patients et des données médicales - Informatique médicale

Public ciblé

  • Professionnels et structures de santé (hôpitaux, centres et postes de santé, réseaux de santé, ...)
  • Ensemble de la population
  • Personnes malades
  • Personnes dépendantes / en situation de handicap
  • Famille/Entourage des patients

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la morbidité
  • Diminution de la souffrance
  • Amélioration de la prise en charge

Chiffres clés

3275 Nombre de bénéficiaires depuis le début

250 Nombre d'utilisateurs par Semaine

Matériels utilisés

  • Ordinateur

Technologies utilisées

  • Télécommunication mobile (sans connexion des données)
  • Internet
  • Géolocalisation

Utilisation offline

Oui

Open Source

Oui

Open Data

Non

Evaluation indépendante

Oui
une auto-évaluation ou une évaluation par un organisme solidaire/connexe

Partenaires

University of Oslo

Académiques : Universités, Laboratoires de recherche, ...

Indian Council of Medical Research

Académiques : Universités, Laboratoires de recherche, ...

World Health Organisation

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Partenaires

    

Opérateurs

startupBrics