Fondation Pierre Fabre

Afin de répondre au besoin crucial d’identifier les personnes à haut risque de développer des lésions précancéreuses et malignes

Principal pays bénéficiaire :
Inde

À propos du porteur

Biocon Foundation

Biocon Foundation a été fondée avec la perspective de promouvoir l’intégration économique et sociale, en veillant à ce que les communautés marginalisées aient un accès égalitaire aux soins de santé et aux opportunités d’éducation. Sensibiliser les communautés à l’importance de la santé préventive et les assister dans la mise en place de mesures de santé préventive. Catalyser l’adoption d’un bon assainissement et de mesures de santé publiques par les communautés rurales en Inde. La fondation a également commencé l’éducation et le dépistage des maladies chroniques afin de prévenir la maladie et d’optimiser la gestion de la maladie lorsqu’elle s’est manifestée. Biocon Foundation aide également à élaborer du matériel éducatif qui facilitera l’apprentissage des concepts de base dans les écoles, et fournira des opportunités pour l’auto-apprentissage et l’apprentissage par l’expérience aux enfants des communautés marginalisées. La fondation programme, réalise et exécute des programmes avec ses propres ressources et son personnel. La fondation a également établi des partenariats de collaboration durables avec des agences de santé, des ONG, d’autres entreprises et le gouvernement, et travaille avec ces agences afin de participer et délivrer des programmes en commun et d’intérêt mutuel.

Secteur : Académiques : Universités, Laboratoires de recherche, ...

Pays d'origine : Inde

L'organisme compte :

3
Equivalents temps plein
3
Salariés
0
Bénévole
1
Prestataire

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Cancer
  • Santé orale

Stade d'avancement :

  • Projet en routine / en exploitation

Zone où l'initiative est utilisée

  • Nationale (dans un seul pays)

Début de l'initiative

  • 05/01/2011

Financement

Source(s) de financement

  • ONG

Modèle(s) économique(s)

  • En tant que responsabilité sociale des entreprises de Biocon

A propos de l'initiative

1. Estimer la proportion de la population à haut risque dans le développement d’un cancer de la bouche. La surveillance sur le long terme est importante dans le cancer de la bouche, et aide au suivi des patients à risque au fil des années. Dans le cas de populations où un risque élevé est identifié, un dépistage peut être mené dans les autres populations avec un milieu socio-culturel similaire

2. Taux d’attrition pour les différentes étapes du dépistage i.e. sur le terrain, du terrain au centre de santé primaire, respect des traitements de prévention chimio et conseils d’arrêt du tabac ainsi qu’aiguillage des patients vers les centres secondaires ou tertiaires

3. Évaluer le rôle des agents de santé de première ligne (agents ASHA) comme contacts de premier plan pour faciliter un dépistage précoce et un aiguillage en temps opportun.

Le diagnostic est souvent retardé dans les populations à risque marginalisées qui vivent dans des zonez rurales avec peu d’accès aux soins de santé primaires, et il y a peu de respect du suivi. Il existe un besoin significatif de créer des voies d’orientation des soins primaires vers les soins secondaires et leurs effets sur les délais de diagnostic et le stade de présentation du carcinome des cellules squameuses. Un diagnostic efficace et des stratégies de gestion pour les stades précoces de carcinome des cellules squameuses et des lésions pré-cancéreuses requièrent souvent l'avis d’un spécialiste. Dans les environnements ruraux et aux ressources limitées, il existe peu d’agents de santé et encore moins de spécialistes. En utilisant le système de santé mobile, l’agent de santé local peut dépister les patients dans les zones rurales, obtenir des conseils pour effectuer le tri, et envoyer les images aux spécialistes. Des spécialistes à distance peuvent guider les non-spécialistes dans l’identification de lésions suspectes, à restreindre les diagnostics différentiels, à décider de la biopsie et des stratégies de suivi pour les stades précoces de cancer de la bouche et de lésions pré-cancéreuses.

Cette contribution de la part des spécialistes peut se révéler précieuse pour les non-spécialistes dans les zones rurales, dans le dépistage du carcinome des cellules squameuses. Le coût du dépistage via cette plateforme est de  58 Rs par personne. Il s’agit donc d’un module de dépistage rentable qui requiert peu de compétences et de ressources et qui peut être étendu en partenariat avec des organisations communautaires et gouvernementales.

Le taux de survie globale des patients indiens atteints d’un cancer de la bouche est 20-25% inférieur à celui des patients des pays avancés. Biocon Foundation a intégré son approche de santé mobile mHealth, pour un dépistage précoce du cancer de la bouche, dans le système de délivrance de soins de santé en association avec le gouvernement du Karnataka, sous le projet « Dépister et traiter » (Screen and Treat) - le cancer de la bouche. Ce module était une version à jour de l’approche de santé mobile mHealth initiale qui était en cours depuis 2011, avec 60 000 personnes concernées. Le dépistage incluait l’examen buccal de tous les adultes de plus de 18 ans, avec l’enregistrement des informations démographiques des patients et leurs habitudes, et le traitement incluait des médicaments préventifs de chimiothérapie pour les lésions potentiellement malignes de même qu’une disposition pour adresser les cas avancés à un centre proche de soins tertiaires. Deux centres de santé primaire, représentant le nord et le sud du Karnataka, ont été sélectionnés au hasard. Les agents ASHA ont été formés pour identifier les lésions potentiellement malignes par examen buccal et fournir la saisie de données électroniques sur des feuilles numériques. Les patients avec des lésions étaient adressés au centre de santé primaire où un coordinateur procédait à un bilan de santé général, depuis un poste des maladies non transmissibles, prenait des photos des lésions buccales par téléphone mobile, chargeait les données et conseillait au patient d’arrêter de fumer. Ces données sont vues par un spécialiste à distance, qui conseille un plan de gestion. L’approche innovante de Biocon Foundation assurait un enregistrement numérique pour une surveillance à long terme, un respect du traitement amélioré, et était rentable. Le dépistage de tous les adultes a augmenté le niveau de conscience, permis de repérer le groupe à haut risque et d’établir des dossiers de santé en ligne pour tout le village, dans des environnements aux ressources limitées. Les médicaments de prévention de chimiothérapie ont aidé à réparer les lésions buccales et ont amélioré les soins auto-administrés du groupe à haut risque. Le développement des compétences des agents ASHA, un aiguillage des patients facilité et en temps opportun, la surveillance sur le long terme et l’intégration dans la délivrance d’autres soins de santé.

Champs d'application

Formation des professionnels de santé - Télémédecine (diagnostic et consultations à distance) - Information, éducation et changement des comportements (IECC) - Suivi des patients et des données médicales

Public ciblé

  • Ensemble de la population

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la morbidité
  • Diminution de la souffrance
  • Amélioration de la prise en charge

Chiffres clés

60000 Nombre de bénéficiaires depuis le début

10 Nombre d'utilisateurs par Jour

Matériels utilisés

  • Smartphone
  • Ordinateur

Technologies utilisées

  • Télécommunication mobile (sans connexion des données)
  • Internet
  • Géolocalisation
  • Application mobile (Android, iOS, Windows Phone, HTML5, ...)

Utilisation offline

Oui

Open Source

Oui

Open Data

Non

Evaluation indépendante

Oui
une évaluation indépendante

Partenaires

Christian Institute of Health Scieneces

Sanitaire : Professionnels et structures de santé

Government of Karnataka

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Partenaires

Opérateurs

startupBrics