Fondation Pierre Fabre

Télémédecine pour la prise en charge des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans habitant dans des zones à plus de 5Km d’une unité de soins périphériques

Principal pays bénéficiaire :
Togo

À propos du porteur

"Le Coursier d'Hôpital" International/Togo (CH-INTERNATIONAL/TOGO)

"Le Coursier d’Hôpital" International/Togo est une association de droit togolais créée en 2014 afin d’œuvrer pour le bien-être des populations et de faciliter la vie des patients et des praticiens de santé. Elle s'investit entre autres domaines, dans la santé et l’hygiène.

Elle est présente dans des formations sanitaires de Lomé en tant que partenaire de suivi médical des populations vulnérables à l’instar des femmes enceintes, des enfants, des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. Dans ce sens, elle œuvre à favoriser l’accès aux soins des populations vulnérables en facilitant le parcours médical de ces derniers grâce au travail des facilitateurs médicaux, un nouveau profil médical qu'elle a créé au sein du système de santé. Il s’agit de positionner des volontaires formés appelés facilitateurs médicaux dans les formations sanitaires pour la prise en charge rapide des femmes enceintes, des enfants, des personnes en situation de handicap, des personnes âgées et des cas d’urgence.

Depuis mars 2018, elle apporte le suivi dans les milieux reculés grâce au numérique tout en valorisant les compétences des acteurs du système de santé dans le domaine. Leur mission sociale en investissant dans la santé digitale est de permettre aux populations africaines surtout celles habitant les zones rurales, le « luxe » de disposer d'un médecin de famille grâce à une application appelée Dokita Eyes (« Les Yeux du Docteur »).

Secteur : Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Pays d'origine : Togo

Contacter le porteur

L'organisme compte :

465
Equivalents temps plein
4
Salariés
570
Bénévoles
2
Prestataires

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Santé maternelle et infantile
  • Soins de santé primaire
  • Nutrition
  • Malaria/paludisme
  • Maladies infectieuses
  • Accès aux médicaments de qualité/ pharmacie

Stade d'avancement :

  • Projet pilote

Zone où l'initiative est utilisée

  • Provinciale/Régionale (dans une région d'un seul pays)

Début de l'initiative

  • 01/10/2019

Financement

Source(s) de financement

  • Agence gouvernementale (ex : AFD, USAID, ...)

Modèle(s) économique(s)

  • Revenus générés par les bénéficiaires
  • Revenus générés par les professionnels/ structures de santé
  • Dons

A propos de l'initiative

Le projet ISME-Togo vise à combattre les problèmes d’accès des populations cibles aux soins et suivis médicaux :

  • Problème d’accès aux personnels de santé qualifié et offre de soins essentiels en raison de : grande distance entre les cibles et les centres de santé ; routes impraticables en saison pluvieuse ; manque de moyens financiers pour se déplacer, payer les consultations et les soins ;
  • Les conséquences : Absence et retard de suivi médical ; accès rétreint aux médicaments ; absence d’historique médical pour les populations cibles ; taux de mortalités infantile et maternelle élevés.

Au Togo, les soins de premier contact sont structurés autour de trois échelons, à savoir :

  1. Les agents de santé communautaire (ASC) dispensent, au niveau familial et des communautés, des soins de santé (y compris la santé maternelle, néonatale et infantile). Les ASC sont bénévoles et n’ont pas reçu de formation diplômante professionnelle ou para-professionnelle officielle. Dans ISME-Togo, ils jouent le rôle d’interface entre la communauté et les services de santé. De plus, ils sont en première ligne pour détecter et reporter les situations dangereuses et ont une place prépondérante dans l’alerte précoce des centres de santé ;
  2. Les unités de soins périphérique (USP) comme base du système de soins et à partir de laquelle sont menées des activités de proximité en stratégie fixe et vers les populations ;
  3. Les hôpitaux de district et de région qui constituent respectivement le premier et le second niveau de référence.

Ce projet vise à l’amélioration de la qualité et de l’accessibilité des offres de soins et services adaptés aux femmes enceintes et aux enfants de moins de cinq ans dans les zones reculées de la région Maritime à travers l’application numérique « Dokita Eyes ».

Pour réaliser cet objectif, le mode d’action est le suivant :

  • Les ASC sont en charge d’effectuer la prise des constantes et les analyses (température, pression artérielle, taux d’hémoglobine, taux de glycémie, etc.). Ils entrent ces données, ainsi que les symptômes observés dans l’application qui devient un carnet de santé du patient. Le personnel USP est ensuite alerté de l'enregistrement.
  • Le personnel soignant (infirmiers, sages-femmes et assistants médicaux) des USP analyse ces paramètres et décide de l’action à entreprendre : délivrer une ordonnance ; demander au patient de se déplacer à l’USP ; effectuer une visite au domicile du patient ; requérir l’expertise des médecins du Conseil médical d’ISME – Togo ; ou n’engager aucune action spécifique. Les médecins du conseil médical sont recrutés sur le projet pour donner des avis médicaux et assurer le traitement à distance avec les USP et les ASC de la communauté. Ces gynécologues et pédiatres sont au nombre de 4. In fine ils seront 11 ou 13. Ils sont en permanence connectés à l'application pour toute sollicitation.

Une synergie est créée entre l'agent de santé communautaire (ASC) dans la communauté, l'unité de soins périphérique (USP) située à plus de 5Km et le spécialiste situé à des centaines de km pour une prise en charge intégrée du patient directement dans sa communauté sans qu'il n'ait besoin de se déplacer. Dans le cas où le patient devrait se placer, l'USP est informée en avance par l'ASC qui a été formé et sait à quel moment il doit référer. Ces ASC reçoivent la formation sur la Prise en Charge Intégrée des Maladies de l'Enfant au niveau Communautaire (PCIME-C) et les signes de danger chez la femme enceinte.

Enquête terrain de l'initiative

Champs d'application

Formation des professionnels de santé - Télémédecine (diagnostic et consultations à distance) - Information, éducation et changement des comportements (IECC) - Suivi des patients et des données médicales

Public ciblé

  • Professionnels et structures de santé (hôpitaux, centres et postes de santé, réseaux de santé, ...)
  • Femmes enceintes
  • Jeunes enfants (0-5 ans)

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la morbidité
  • Diminution de la souffrance
  • Amélioration de la prise en charge

Chiffres clés

5000 Nombre de bénéficiaires depuis le début

Matériels utilisés

  • Smartphone
  • Tablette

Technologies utilisées

  • Télécommunication mobile (sans connexion des données)
  • Internet
  • Géolocalisation
  • Application mobile (Android, iOS, Windows Phone, HTML5, ...)

Utilisation offline

Oui

Open Source

Non

Open Data

Non

Evaluation indépendante

Oui
une auto-évaluation ou une évaluation par un organisme solidaire/connexe

Partenaires

Ambassade de France au Togo

Ministère de la santé et de l'hygiène publique

Ministère des Postes et de l'economie numérique

Ministère de l'administration térritoriale et des collectivités locales

Partenaires

 logo AUF 

Opérateurs

startupBrics