Fondation Pierre Fabre

L’initiative consiste à déployer DHIS2 (District Health Information Software 2) dans les zones d’intervention d’ALIMA dans l’Etat du Borno (Nigéria), et à renforcer les systèmes d’information sanitaire du pays en améliorant la collecte, la centralisation, la qualité et l’analyse des données dans le domaine de la santé tout en impliquant le ministère de la santé

Principal pays bénéficiaire :
Nigéria

À propos du porteur

ALIMA / The Alliance for International Medical Action

ALIMA est une organisation humanitaire médicale créée en 2009. Elle rassemble l’expertise médicale d’employés humanitaires internationaux à celle d’ONG médicales nationales et d’instituts mondiaux de recherche afin d’apporter une aide médicale de qualité aux personnes les plus vulnérables et de mener des projets de recherche qui permettront d’améliorer la médecine humanitaire.  ALIMA dispose d’une expertise dans le domaine de la Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences. Son ancrage dans la région sahélienne lui confère une bonne connaissance des spécificités et des enjeux de cette zone géographique.

Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné 2,6 millions de patients, mené 56 programmes dans 13 pays et lancé 10 projets de recherche opérationnelle sur la malnutrition, le paludisme, le virus Ebola ou encore la chirurgie pendant une catastrophe naturelle.  L’ensemble de ces activités se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers plus de 320 structures de santé (hôpitaux et structures de santé).

Secteur : Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Pays d'origine : Sénégal

Contacter le porteur

L'organisme compte :

26
Equivalents temps plein
26
Salariés
0
Bénévole
2
Prestataires

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Santé maternelle et infantile
  • Soins de santé primaire
  • Nutrition
  • Malaria/paludisme
  • Maladies infectieuses
  • Santé sexuelle et reproductive
  • VIH/SIDA
  • Vaccination

Stade d'avancement :

  • Projet pilote

Zone où l'initiative est utilisée

  • Provinciale/Régionale (dans une région d'un seul pays)

Début de l'initiative

  • 01/04/2019

Fin de l'initiative

  • 30/06/2020

Financement

Source(s) de financement

  • Public (Subvention, Appel à projets/Appel d'offre,...)
  • Agence gouvernementale (ex : AFD, USAID, ...)
  • Agence intergouvernementale/internationale

Modèle(s) économique(s)

  • Subventions

A propos de l'initiative

Techniquement, la plupart des pays n'ont pas tiré parti des avantages des progrès des TIC tels que l’internet, le cloud et l'informatique mobile. En conséquence, les systèmes restent souvent manuels ou autonomes et les données ne peuvent pas être partagées. Sur le plan institutionnel, les systèmes restent largement fragmentés, avec des données non normalisées, une faible capacité en ressources humaines et peu de preuves que les données sont utilisées pour guider l'action.

Depuis 2009, le conflit entre plusieurs groupes armés continue de contribuer à la dégradation de la situation humanitaire au Nord-Est du Nigeria. La majorité des personnes vulnérables sont des femmes et des enfants. Près de 2,7 millions de personnes sont confrontées à une insécurité alimentaire critique, avec plus d’un million d’enfants souffrant de malnutrition et environ 367 000 souffrants de malnutrition aiguë sévère. Le système sanitaire est déstabilisé et rencontre des difficultés pour formuler une réponse efficace aux besoins. Vu le besoin qualitatif et le volume d’activité, une stratégie d’implémentation de DHIS2 dans ces zones a été définie. Afin d’assurer le processus de collecte de données sanitaires pour DHIS2, une équipe a été mobilisée et formée à l’utilisation de cet outil, à la fois à Monguno (dans l’Etat du Borno au Nigéria), et au Siège à Dakar.

ALIMA a identifié sur le terrain l’opportunité d’avoir recours aux technologies de l'information et des communications (TIC) pour la saisie, le traitement, l'analyse et la communication des données sanitaires. Afin d’améliorer le processus de production de l’information sanitaire, assurer la centralisation des données dans le secteur de la santé, et de renforcer la planification et la gestion de ses programmes, ALIMA et son partenaire IT4LIFE ont choisi d’avoir recours à DHIS2.

DHIS2 est une application open source permettant aux gouvernements et aux organisations de collecter, gérer et analyser des données dans le domaine de la santé et au-delà. Développé par l’Université d’Oslo en 1994, ce système d’information et de gestion des données sanitaires répond aux standards internationaux, et s’inscrit dans les recommandations de l’OMS. Cette application est aujourd’hui utilisée dans plusieurs pays comme système national d’information sanitaire (67 pays). En Afrique notamment, le Nigeria, le Niger, l’Ethiopie, le Botswana, la Tanzanie, la Zambie, le Burkina Faso, le Ghana, la Guinée, ….

Pouvant être implémenté dans les pays où ALIMA est engagée, DHIS2 constitue une réponse aux besoins identifiés sur le terrain concernant :

  • L’harmonisation des outils/procédures de suivi des indicateurs et des résultats des activités menées
  • La compilation et la comparaison des données sanitaires entre les différents projets et
  • La réduction du risque d’erreur.

Cette innovation permet, en un clic, d’avoir accès à l’information sanitaire en temps réel, tout en apportant un confort dans la saisie et l’exploitation des données.

L’initiative constitue une réponse concernant la production et l’analyse des données sanitaires, en permettant :

  • D’améliorer la qualité des données, en assurant un lien direct avec les services, les usagers et la logistique ;
  • D’améliorer l'analyse des données, en permettant la promotion de l'utilisation des données au niveau le plus bas pour la prise de décision ;
  • Former et ainsi augmenter la compétence des acteurs de terrain ;
  • D’améliorer la couverture de la collecte de données, en permettant l’accès aux régions isolées ;
  • D’assurer une meilleure intégration des données dans des bases nationales pour la planification et l'évaluation.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une grande disponibilité d’internet pour la synchronisation, de plus la saisie des données ne nécessite pas d’être en ligne, le travail peut s’opérer off line ; ce qui est adapté au contexte.

Enquête terrain de l'initiative

Champs d'application

Formation des professionnels de santé - Information, éducation et changement des comportements (IECC) - Suivi des patients et des données médicales

Public ciblé

  • Professionnels et structures de santé (hôpitaux, centres et postes de santé, réseaux de santé, ...)
  • Ensemble de la population
  • Personnes malades
  • Femmes enceintes
  • Enfants - Adolescents (6-18 ans)
  • Jeunes enfants (0-5 ans)

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la morbidité
  • Diminution de la souffrance
  • Amélioration de la prise en charge

Chiffres clés

114057 Nombre de bénéficiaires depuis le début

26 Nombre d'utilisateurs par Mois

Matériels utilisés

  • Tablette
  • Ordinateur
  • Objets connectés

Technologies utilisées

  • Internet
  • Géolocalisation
  • Application mobile (Android, iOS, Windows Phone, HTML5, ...)

Utilisation offline

Oui

Open Source

Oui

Open Data

Non

Evaluation indépendante

Oui
une auto-évaluation ou une évaluation par un organisme solidaire/connexe

Partenaires

MSF Belgique

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

UNICEF - sous groupe de travail régional sur la nutrition“Systèmes d´information et utilisation stratégique des données”

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

IT4Life

Industriel : Start-ups, Entreprises, ...

groupe e-santé

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Partenaires

 logo AUF 

Opérateurs

startupBrics