Fondation Pierre Fabre

Développer et efficacement mettre en place une source ouverte de système d’information sur la sécurité du sang  (BSIS) dans des endroits disposant de peu de ressources

Principaux pays bénéficiaires :
Éthiopie - Ghana - Lesotho

À propos du porteur

Jembi Health Systems NPC

Jembi est une ONG enregistrée en Afrique du Sud, avec des bureaux nationaux au Mozambique, au Rwanda et en Zambie. Jembi a été fondée en 2009 par le Dr Chris Seebregts, et est rapidement devenue le principal expert en systèmes d’information sanitaire en Afrique. Sa mission est de faire avancer la santé mondiale en développant et en mettant en place des systèmes d’information durables et des partenariats croissants, et en développant la capacité locale, en mettant l’accent sur les pays en voie de développement. Jembi s’y attèle en travaillant avec des partenaires des secteurs public et privé, pour développer et améliorer des solutions de qualité en santé numérique. Les compétences clé incluent : évaluation des besoins et recensement des exigences, conception de systèmes et architecture de solutions, développement de logiciels, mise en œuvre et renforcement des capacités, suivi et évaluation. Jembi Technology Division héberge près de 30 développeurs de logiciels, analystes et  product owners, utilisant des méthodes d’ingénierie informatique de pointe pour développer des logiciels et HIS répondant aux normes  internationales. Jembi a un rôle de médiateur éthique, développe des logiciels, analyse et réaménage les systèmes de santé et entreprend des recherches sur l’application des HIS dans les pays en voie de développement. Jembi s’engage à rester indépendante et impartiale, de même qu’a faire usage des bonnes pratiques dans le domaine de la santé numérique.

Secteur : Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Pays d'origine : Afrique du Sud

Contacter le porteur

L'organisme compte :

0
Equivalent temps plein
11
Salariés
7
Bénévoles
1
Prestataire

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Santé maternelle et infantile
  • VIH/SIDA
  • Urgences
  • Sécurité transfusionnelle

Stade d'avancement :

  • Projet en routine / en exploitation

Zone où l'initiative est utilisée

  • Internationale (dans plusieurs pays)

Début de l'initiative

  • 01/04/2013

Financement

Source(s) de financement

  • Agence gouvernementale (ex : AFD, USAID, ...)

Modèle(s) économique(s)

  • Subventions
  • Subventions

A propos de l'initiative

Il existe une grave pénurie de sang en Afrique sub-saharienne, due à une combinaison de faiblesses dans les stratégies de recrutement de donneurs, les procédures de test et de production des composants et la gestion de l’information. La mise en place du BSIS, dans les centres du sang à faibles ressources, à la fois améliore la gestion de l’information et facilite l’adoption de bonnes pratiques dans la gestion des donneurs et des dons, conformément aux exigences d’accréditation de la Société africaine de transfusion sanguine (AfSBT) et selon les bonnes pratiques internationales recommandées. Le BSIS permet également que seules des unités de sang étiquetées qui remplissent tous les critères de sécurité et de bonne pratique soient distribuées aux centres de santé pour les transfusions.

Le BSIS est une source ouverte et ne génère pas de frais de licence annuelle : leur coût élevé et le verrouillage des fournisseurs sont de principales raisons pour lesquelles les systèmes exclusifs ne sont pas utilisés dans les endroits à faibles ressources. Le BSIS est également conçu selon une aptitude aux fins recherchées pour les environnements à faibles ressources, et se focalise pour permettre aux services sanguins de suivre les meilleurs pratiques dans leur travail / flux d’information. La stratégie de mise en place du BSSP met également l'accent sur une mise en place sûre et durable. Renforcer les capacités locales pour l’utilisation, la gestion et l’entretien du BSIS, sans support externe excessif de la part des fournisseurs de services sur le long terme.

Le sang non contaminé pour les transfusions est considéré par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme un médicament essentiel. Selon l’OMS, environ 800 décès maternels par jour pourraient être évités si du sang sain était disponible pour les transfusions. Le sang sain est également utilisé pour traiter des cas de malaria infantile, les victimes d’accidents et sauve des vies durant les opérations. Le programme de renforcement de la sécurité du sang (BSSP, Blood Safety Strengthening Programme) se concentre sur le développement et la mise en place du système d’information sur la sécurité du sang (BSIS, Blood Safety Information System). Le BSIS est un système d’information source ouverte, conçu pour gérer les informations des donneurs et des dons, depuis l’inscription des donneurs au prélèvement, en passant par les tests en laboratoire, la préparation des composants et l'étiquetage, la conservation, et la distribution dans les hôpitaux et les cliniques. L’outil BSIS est prévu pour être dans un premier temps mis en place dans des pays disposant de ressources limitées, et soutient la procédure d’accréditation de certification en 3 étapes de la Société africaine pour la transfusion du sang (AfsBT) et les bonnes pratiques internationales. La mise en place de la procédure Jembi, conçue pour la mise en place du BSIS sous le BSSP, suit les directives de la Société internationale de transfusion sanguine (ISBT) pour une mise en place sûre de technologies dans les services du sang, et se dédie à renforcer les capacités locales dans les services du sang pour utiliser, gérer et entretenir le BISI à niveau local.

Enquête terrain de l'initiative

Champs d'application

Formation des professionnels de santé - Systèmes d’information sanitaire sur la sécurité du sang

Public ciblé

  • Professionnels et structures de santé (hôpitaux, centres et postes de santé, réseaux de santé, ...)
  • Ensemble de la population

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la morbidité
  • Amélioration de la prise en charge
  • Sang non contaminé; médicament essentiel de l’OMS

Chiffres clés

63670 Nombre de bénéficiaires depuis le début

79 Nombre d'utilisateurs par Semaine

Matériels utilisés

  • Ordinateur
  • Imprimantes à étiquettes Zebra ; lecteurs de codes-barres portables

Technologies utilisées

  • NC
  • Réseau local ; LAN ; Réseau étendu ; WAN

Utilisation offline

Oui

Open Source

Oui

Open Data

Non

Evaluation indépendante

Non

Partenaires

American Association of Blood Banks (AABB)

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Safe Blood for Africa (SBFA)

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Africa Society for Blood Transfusion (AfSBT)

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Centers for Disease Control and Prevention (CDC)

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Partenaires

Opérateurs

startupBrics