Fondation Pierre Fabre

Donner accès à des informations exactes sur la santé sexuelle et reproductive, et les droits associés

Principal pays bénéficiaire :
Sénégal

À propos du porteur

OneWorld UK

Organisation à but non lucratif basée au Royaume-Uni, OneWorld œuvre pour le progrès social en innovant dans les nouveaux médias, les technologies mobiles et web, aidant les personnes du monde entier à améliorer leur vie et à devenir des citoyens actifs. OneWorld engage des partenaires au sein des gouvernements, de la société civile et du secteur privé pour assurer la pérennité du programme. Ces dernières années, OneWorld a travaillé principalement dans les secteurs de la santé et des droits sexuels et reproductifs (SDSR) et de la gouvernance, en utilisant une approche de conception centrée sur l'humain et une gestion agile des programmes.

En travaillant avec les publics cibles à concevoir ses solutions, OneWorld veille à chaque étape à répondre à leurs besoins et à créer un produit qui leur soit utile. C’est pourquoi OneWorld souhaite travailler avec les jeunes, par le biais d'une série d'ateliers de co-création et d’essais, pour concevoir de nouveaux éléments pour sa plateforme au Sénégal - ce qui est proposé, à quoi ressemblent ces éléments et quelle impression ils créent. Le processus suit ensuite un processus itératif, avec toujours un retour d'information et des tests avec les utilisateurs à mesure du développement du produit, et en intégrant les résultats des séances d’essais. Ce processus se poursuit tout au long de la durée de vie du programme, en testant et en améliorant continuellement les offres.

Secteur : Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Pays d'origine : Royaume-Uni

Contacter le porteur

L'organisme compte :

10
Equivalents temps plein
14
Salariés
361
Bénévoles
6
Prestataires

L'initiative en bref

Thématiques de santé ciblées

  • Santé sexuelle et reproductive
  • VIH/SIDA
  • Santé mentale

Stade d'avancement :

  • Projet en routine / en exploitation

Zone où l'initiative est utilisée

  • Nationale (dans un seul pays)

Début de l'initiative

  • 01/01/2011

Financement

Source(s) de financement

  • ONG

Modèle(s) économique(s)

  • Dons

A propos de l'initiative

Presque tous les jeunes d'Afrique subsaharienne – y compris au Sénégal – grandissent sans avoir accès à des informations sur leur sexualité, la SSRD et les droits de l'homme, principalement en raison des tabous et de la stigmatisation ancrés dans les cultures, traditions et religions locales. En conséquence, des millions de ces jeunes sont inutilement vulnérables : vulnérables aux infections sexuellement transmissibles (IST), aux grossesses non planifiées, aux avortements non médicalisés, aux mariages précoces ou forcés, au VIH/SIDA, à la stigmatisation et à la discrimination. Au Sénégal en particulier, la culture patriarcale traditionnelle est un obstacle majeur à l'accès des jeunes aux services de Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) et à une information précise et impartiale.

Il est pourtant possible de remédier à ces vulnérabilités, en fournissant directement aux adolescents des informations sur la Santé et les Droits en matière de sexualité et de reproduction (SDSR) et les moyens de contraception modernes grâce aux TIC. Le remarquable intérêt des jeunes pour les outils numériques représente une opportunité unique pour ces chaînes. Proposer une plateforme sûre et confidentielle qui donne des informations exactes et sans stigmatisation sur la SDSR permet de diffuser les connaissances, de faire évoluer les attitudes et de favoriser le recours aux contraceptifs modernes, et ainsi de remédier à ces vulnérabilités.

La solution proposée s’intègre de plusieurs façons à l’écosystème existant. Au cours des huit dernières années, OneWorld a travaillé avec un large éventail d’ONG actives dans la santé sexuelle et reproductive et le gouvernement afin d'élaborer ce projet. En travaillant avec les acteurs de cet écosystème, OneWorld a pu s’appuyer sur leurs efforts, mettre en commun leur expertise et diffuser des connaissances sur la méthodologie de conception centrée sur l'utilisateur. C'est grâce à cette collaboration que le programme « Apprendre à Vivre » a vu le jour. OneWorld s’est rendu compte que les jeunes avaient besoin d'un espace sûr pour chercher des réponses à leurs questions et trouver des ressources et des informations sur ces sujets qui sont normalement tabous. Travailler avec les ONG dédiées à la SSRD et le Ministère de l'éducation a permis de s'appuyer sur leur base de connaissances pour élargir l'éventail des offres et les diffuser auprès des jeunes, là où ils se trouvent : sur les réseaux sociaux, en ligne, dans les écoles et dans les centres de jeunesse.

Le projet consolide également les systèmes existants en fournissant aux enseignants des écoles des ressources pédagogiques supplémentaires sur ces sujets et en orientant les jeunes vers les centres de SSR qui leur sont destinés.

OneWorld travaille au Sénégal depuis 2011 à la mise en œuvre d'un programme « Apprendre à vivre », en collaboration avec un groupe d'ONG locales et internationales, des opérateurs de télécommunications privés ainsi que le gouvernement. Parmi les partenaires figurent le Groupe d'Étude et d'Éducation à la Population (GEEP), le Réseau d'Appui aux Initiatives de Développement, le Réseau Africain pour l'éducation et la Santé (RAES), Salaam-Sattaar, la Division Médicale Scolaire du Ministère de l’Éducation nationale, le Projet de Promotion des jeunes et ENDA GRAF SAHEL.

Avec ce consortium, OneWorld a développé « Learning about Living », ou « Apprendre à Vivre, Sénégal » - qui comprend les services ClickInfoAdo, Bip Info Ado et un programme radio diffusé par l’ONG RAES, partenaire de OneWorld, à Dakar et Mbour, qui a été proposé au Sénégal pendant huit ans. Le programme vise à utiliser les TIC pour fournir des informations et des compétences pratiques afin de favoriser l'évolution des comportements et d’améliorer les résultats en matière de santé reproductive chez les jeunes. Pour cela, il cherche à réduire les comportements à risque pouvant entraîner une contamination par le VIH ou d’autres IST, les grossesses non planifiées, les complications liées à des avortements non médicalisés et la mortalité maternelle. En donnant aux jeunes les moyens d’obtenir des informations sur la santé sexuelle et reproductive au sein d’un espace sûr et gratuit, grâce aux outils numériques, et en promouvant des alternatives positives aux normes sociétales actuelles, le programme cherchait à relever, avec des technologies innovantes, certains des défis majeurs auxquels font face les adolescents au Sénégal. Un programme d'apprentissage en ligne appelé Click InfoAdo, adapté d'un programme approuvé, est disponible hors ligne (installé sur ordinateurs à l'aide de clés USB) et en ligne ; il a été conçu pour être utilisé dans les écoles et les centres de jeunesse afin d’atteindre à la fois les jeunes scolarisés et non scolarisés et de les aider à recevoir une éducation sexuelle et reproductive complète.

Le programme s’articule sur plusieurs composantes, notamment l’utilisation d’une forme de série télévisée pour donner vie aux contenus par le biais (1) de leçons sur une gamme de thèmes liés à la SDSR : des jeux interactifs et éducatifs et des exercices attrayants (2), un service confidentiel de questions-réponses disponible sur le site internet, la messagerie privée Facebook et par SMS via un numéro court gratuit, le 2100 (3), des guides pour enseignants incluant des guides de discussion et des jeux (4), des programmes radio adaptés aux jeunes de tout le pays (5), un blog créé pour et par des jeunes (6) des vidéos YouTube et (7) un concours mensuel de questions-réponses.

Au cours des dix dernières années, cette initiative a été adaptée et mise en œuvre dans plusieurs pays, permettant de fournir des informations et un accès aux services pour les jeunes au Sénégal, au Bénin, au Mali, au Maroc, en Égypte, au Nigeria et au Cambodge, la satisfaction des bénéficiaires étant mesurée par des évaluations indépendantes.

Champs d'application

Information, éducation et changement des comportements (IECC)

Public ciblé

  • Enfants - Adolescents (6-18 ans)

Objectifs de l'initiative

  • Diminution de la mortalité
  • Diminution de la morbidité
  • Diminution de la souffrance

Chiffres clés

203315 Nombre de bénéficiaires depuis le début

29045 Nombre d'utilisateurs par Année

Matériels utilisés

  • Téléphone portable / mobile
  • Smartphone
  • Tablette
  • Ordinateur

Technologies utilisées

  • Télécommunication mobile (sans connexion des données)
  • Internet
  • Application mobile (Android, iOS, Windows Phone, HTML5, ...)

Utilisation offline

Oui

Open Source

Non

Open Data

Oui

Evaluation indépendante

Oui
une auto-évaluation ou une évaluation par un organisme solidaire/connexe

Partenaires

Groupe d’Etude et d’Education à la Population (GEEP)

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Réseau d’Appui aux Initiatives de Développement

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Réseau Africain pour l’Education et la Santé (RAES)

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Salaam-Sattaar

Organisationnel : Collectivités, ONG, Associations, Fondations, ...

Partenaires

 logo AUF 

Opérateurs

startupBrics