Crédits

© Samir Abdelkrim pour la Fondation Pierre Fabre